Emelode prépa apprentissage AS
Le 02 décembre 2022

Emelode a testé la prépa apprentissage. Son objectif? Devenir aide-soignante.

Emelode, 20 ans, a réalisé une prépa apprentissage entre avril et juillet 2022 sur le site de formation de Quetigny. Aujourd’hui apprentie aide-soignante, elle revient sur l’intérêt de ce parcours d’accompagnement de 3 mois.

Qu’est ce qui vous a poussé à vous inscrire en prépa apprentissage ?

Depuis mon enfance, je suis intéressée par le domaine du soin. À mon arrivée du Rwanda, en octobre 2020, j’ai intégré une seconde en lycée technique puis un CAP aide à la personne à Dijon. En parallèle, je travaillais à domicile dans le domaine du soin à la personne. La mission locale m’a ensuite parlé de la prépa apprentissage. Intégrer ce parcours d’accompagnement et poursuivre avec l’apprentissage aide-soignante, c’était un moyen pour moi de recevoir une vraie formation au métier, en plus de l’expérience que j’avais déjà et de valider un diplôme.

Pour vous, quel est l’intérêt de la prépa apprentissage ?

On a des cours pour nous mettre à niveau pour l’apprentissage. Par exemple, j’ai pu être accompagnée en français, j’avais besoin de gagner en assurance sur ce point. Les cours de mathématiques sont aussi utiles pour revoir ce qu’on a oublié. On apprend aussi à gérer les choses seul, à être autonome. Pendant la formation et les stages, j’ai aussi développé ma capacité à travailler en équipe.

Enfin, ce que j’apprécie aussi beaucoup, c’est le fait qu’on a des rendez-vous individuels. Si on a des soucis familiaux, de transport, ou pour gérer notre quotidien, on est aussi accompagné.

Avez-vous aimé vos expériences de stage ? Ont-elles été utiles pour vous ?

Les stages sont très utiles pour valider l’idée que le métier nous convient, ça aide chacun à trouver sa place. On peut par exemple faire des stages en tant qu’aide-soignant, mais aussi en tant que moniteur éducateur ou dans le secteur de la petite enfance. Si tu vois que ça ne te plait pas, tu peux changer d’idée et faire un stage différent la fois d’après. Pour ma part, mon stage d’aide-soignante m’a beaucoup appris. Grâce à ça, j’ai su que c’était bien le métier que je voulais faire. Et puis ça a facilité mon apprentissage : l’EHPAD où j’ai fait un stage m’a ensuite embauchée comme apprentie aide-soignante.

L’objectif d’Emelode aujourd’hui ? Passer son diplôme d’aide-soignante. Dans quelques années, elle aimerait se former au métier d’infirmière.

Actualités

Je souhaite

Dans le domaine de :

dans la région de