rc

Devenir masseur-kinésithérapeute - MK

La pratique de la masso-kinésithérapie comporte la promotion de la santé, la prévention, et le traitement des troubles de la motricité.

Quel est le rôle d’un masseur-kinésithérapeute ?

La pratique de la masso-kinésithérapie comporte la promotion de la santé, la prévention, et le traitement des troubles de la motricité et du mouvement.

Le masseur-kinésithérapeute utilise des techniques spécifiques (massages, étirements, contentions, relaxation neuromusculaire, applications de courants électriques, cryothérapie, balnéothérapie, pressothérapie…) pour aider les patients à améliorer leur autonomie. Il prend en compte les déficiences, les réductions des capacités ou incapacités du patient à s’impliquer dans les gestes de la vie quotidienne. Il adapte les actions thérapeutiques qu’il lui propose. 

Il peut intervenir sur des problématiques variées : 

  • rééducation suite à une blessure ou un accident,
  • gestion du handicap,
  • prévention, conseil, dépistage, éducation thérapeutique,
  • amélioration de la santé physique et du bien-être des personnes.

Quels sont les prérequis pour devenir masseur-kinésithérapeute ?

Les prérequis pour devenir masseur-kinésithérapeute sont les suivants : 

  • avoir suivi une 1ère année universitaire conformément à l’arrêté du 17 janvier 2020 relatif à l’admission dans les instituts préparant au diplôme d’Etat de masseur-kinésithérapeute, 
  • ou entrer dans le cadre du Titre II de l’arrêté du 2 septembre 2015 relatif au DE de masseur-kinésithérapeute  » Dispenses et modalités particulières de scolarité ».

Quelle formation faut-il suivre pour devenir masseur-kinésithérapeute ?

L’obtention du diplôme d’État de masseur-kinésithérapeute est obligatoire pour exercer la profession.

En combien de temps peut-on devenir masseur-kinésithérapeute ?

La formation au métier de masseur-kinésithérapeute dure 5 ans et aboutit à l’obtention du diplôme d’État de masseur-kinésithérapeute (niveau bac+5).

Quelles sont les qualités requises pour devenir masseur-kinésithérapeute ?

Pour devenir masseur-kinésithérapeute, il est nécessaire d’avoir un bon sens du contact humain et d’écoute afin de mettre rapidement en confiance les patients pris en charge. Il est doté de grandes capacités d’observation et d’analyse afin de pouvoir ajuster la prise en soin en fonction de l’état et des besoins du patient.

Le masseur-kinésithérapeute est doté de qualités humaines, relationnelles et psychologiques. Engagé dans l’éducation thérapeutique du patient, il doit faire preuve de pédagogie et de bienveillance. Il possède des capacités d’empathie, de dialogue et de dignité dans son abord relationnel. Il doit aussi savoir faire preuve d’une grande discrétion

Amené à mobiliser les corps, il doit être en excellente forme physique et faire appel à de la délicatesse et de la dextérité.

Le masseur-kinésithérapeute  évolue au quotidien au contact de personnes traversant des situations de difficulté, il est donc nécessaire d’être capable d’une distance émotionnelle et avoir une bonne résistance psychologique.

Dans quel milieu les masseurs-kinésithérapeutes travaillent-ils ?

Le masseur-kinésithérapeute exerce majoritairement en secteur libéral. Il peut travailler également au sein d’un hôpital ou d’une clinique, d’un centre de suite et de réadaptation. Il peut aussi exercer au sein d’une maison de retraite. Enfin, il peut évoluer au sein de services ou établissements de santé de l’armée.

Quelle est la rémunération d’un masseur-kinésithérapeute ?

En début de carrière et employé dans un établissement public, un masseur-kinésithérapeute est rémunéré 1983 € net mensuel (hors primes et indemnités liées au travail de nuit, à l’activité du service, etc.). En fin de carrière, son salaire est d’environ 3552 € net mensuel.

Ses revenus en tant que praticien libéral varient en fonction de son volume d’activité.

Les formations liées

Je souhaite

Dans le domaine de :

dans la région de