rc

Devenir assistant de soins en gérontologie - ASG

L'assistant de soins en gérontologie intervient auprès des personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer ou autre trouble apparenté.

Quel est le rôle d’un assistant de soins en gérontologie ?

L’assistant de soins en gérontologie – anciennement aide médico-psychologique – intervient auprès des personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer ou autre maladie neurodégénérative. 

Il s’agit d’une spécialisation pour aides-soignants, accompagnants éducatifs et sociaux et aides médico-psychologiques employés au sein d’un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), d’un service de soins infirmiers à domicile (SSIAD) ou plus généralement de tout service accueillant des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés. L’assistant de soins en gérontologie travaille au sein d’une équipe pluriprofessionnelle et sous la responsabilité d’un professionnel paramédical ou d’un travailleur social. 

Il contribue à évaluer les besoins de ces personnes ayant des troubles du comportement, des déficiences sensorielles, psychiques ou physiques. Il participe à la mise en œuvre des projets de soins individualisés. Il aide et soutient ces personnes en situation de perte d’autonomie dans les principaux gestes de la vie quotidienne. Il tient compte de leur degré d’autonomie et de leurs besoins. Pour cela, il leur propose un accompagnement de soins et d’activités adaptées aux besoins de la personne.

Il joue un rôle dans la préservation et la restauration de l’autonomie des personnes âgées. Il œuvre chaque jour au maintien des capacités de la personne et s’appuie sur des pratiques de stimulation sociale et cognitive. Il veille à créer les conditions nécessaires à une bonne qualité de vie de la personne âgée. Il contribue à maintenir ou rétablir leur image et leur estime personnelle. Il veille à alimenter activement le lien social de la personne. Il l’aide à lutter contre la solitude et l’ennui.

Il est en lien quotidien avec les patients et surveille l’état du patient afin de déceler tout événement inhabituel ou dégradation

Enfin, il apporte l’écoute, les conseils et le soutien à l’aidant de la personne âgée. Il le guide et l’accompagne dans les choix et décisions à prendre pour adapter son cadre de vie.

Interlocuteur de premier plan pour l’équipe pluridisciplinaire, il travaille en lien étroit avec les psychologues, psychomotriciens, ergothérapeutes. Il veille à promouvoir  les bonnes pratiques de prise en soins des personnes âgées les plus  vulnérables.

Quels sont les prérequis pour devenir assistant de soins en gérontologie ?

Pour devenir assistant de soins en gérontologie, il faut

  • être titulaire du diplôme d’Etat d’aide-soignant ou d’accompagnant éducatif et social (ou anciennement aide-médico-psychologique),
  • être employé au sein d’une équipe intervenant auprès de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés.

Quelle formation faut-il suivre pour devenir assistant de soins en gérontologie ?

Pour devenir assistant de soins en gérontologie, il faut suivre une formation de 140 heures spécifique à la fonction d’assistant de soins en gérontologie. Cette formation est dispensée par la Croix-Rouge française dans le cadre de la formation continue.

En combien de temps peut-on devenir assistant de soins en gérontologie ?

La formation au métier d’assistant de soins en gérontologie dure 20 jours répartis sur 4 à 5 mois à raison de 4 à 5 jours par mois et aboutit à l’obtention d’une attestation de suivi.

Quelles sont les qualités requises pour devenir assistant de soins en gérontologie ?

Pour devenir assistant de soins en gérontologie, il est important d’être doté de qualités humaines et relationnelles afin de construire une relation de confiance avec les personnes et être capable de prendre en charge les troubles rencontrés : 

  • être capable d’analyse, d’écoute et de compréhension,
  • faire preuve d’empathie, de respect et de dignité dans ses relations,
  • faire preuve de patience et de tolérance,
  • pouvoir communiquer de manière claire et précise.

Il est aussi important d’avoir certaines qualités organisationnelles : 

  • faire preuve d’autonomie et être capable d’initiatives,
  • avoir un sens de l’organisation et être capable de prioriser,
  • faire preuve de réactivité et de créativité,
  • avoir une bonne capacité d’adaptation.

L’assistant de soins en gérontologie évolue au quotidien au contact de personnes traversant des situations de difficulté, il est donc nécessaire d’être capable d’une distance émotionnelle afin de ne pas trop développer trop d’attachement pour les patients malgré leur implication dans leur quotidien. 

Dans quel milieu les assistants de soins en gérontologie travaillent-ils ?

L’assistant de soins en gérontologie peut exercer en établissement

  • les unités spécifiques comme les PASA (pôles d’activités et de soins adaptés) des établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) 
  • et les unités d’hébergement renforcées (UHR).

Il peut aussi faire partie d’une équipe pluriprofessionnelle spécialisée Alzheimer qui intervient au domicile de la personne.

Quelle est la rémunération d’un assistant de soins en gérontologie ?

En début de carrière, un assistant de soins en gérontologie touchera environ 1 799€ brut par mois (hors primes et indemnités liées au travail de nuit, à l’activité du service, etc.). En fin de carrière, son salaire s’élèvera à 2 464€ avec une prime d’ASG mensuelle brut de 90€.

Les formations liées

Je souhaite

Dans le domaine de :

dans la région de