don-de-plasma-plasma-cup-21-croix-rouge
Le 30 novembre 2022

Épreuves d'accès au Certificat de Capacité pour Effectuer des Prélèvements Sanguins (CCEPS)

Croix-Rouge Compétence organise régulièrement des épreuves théoriques, cliniques (stages) et pratiques conduisant à l'obtention du Certificat de Capacité pour Effectuer des Prélèvements Sanguins (CCEPS). Renseignez-vous dans votre région.

3 épreuves à valider

Le Certificat de Capacité pour Effectuer des Prélèvements Sanguins (CCEPS) prévu à l’article R. 4352-13 du code de santé publique est délivré par l’ARS aux candidats ayant réussi les 3 épreuves suivantes :

  • épreuve théorique pour laquelle une note de 12/20 est requise ;
  • stage pratique comprenant la réalisation de prélèvements sanguins supervisés ;
  • épreuve pratique de prélèvements en présence d’un jury.

2 régions agrémentées

Les Agence Régionale de Santé (ARS) des Pays de la Loire et de Bourgogne-Franche-Comté ont toutes deux confiées l’organisation de ces épreuves aux établissements Croix-Rouge Compétence de leur région respective. Les candidats aux épreuves peuvent donc s’inscrire dans ces deux régions.

    Dates d'épreuves en Bourgogne-Franche-Comté

    Les épreuves se déroulent à Quetigny (21) :

    • Épreuves théoriques : 23 juin 2023

    Dates de formation en Pays de la Loire

    Les épreuves se déroulent à Rezé (44).

    Publics visés et prérequis

    Peuvent faire acte de candidature :

    • les personnes titulaires d’un titre ou diplôme permettant d’exercer la profession de technicien de laboratoire médical (arrêté du 21 octobre 1992). Les étudiants inscrits en dernière année d’études préparatoires au diplôme permettant d’exercer la profession de technicien de laboratoire médical sont autorisées à se présenter à l’épreuve théorique et en cas de succès, à effectuer leur stage. Ils ne peuvent cependant se présenter à l’épreuve pratique qu’après avoir obtenu leur diplôme.
    • les personnes remplissant les conditions prévues par les articles L.4352-3, L.4352-3-1 et L.4352-3-2 du code de santé publique.

    Avant de débuter son stage (à réaliser dans les 2 ans maximum suivant l’épreuve théorique), le candidat doit être à jour de ses vaccinations. Il doit notamment effectuer un dosage sérologique prouvant son immunisation contre l’hépatite B.

    Rappel des conditions d’immunisation :

    • anticorps anti-HBs > 100 UI/l (quel que soit l’historique vaccinal et l’ancienneté des résultats)
    • anticorps anti-HBs ≥ 10 UI/l et Ac anti-HBc négatif (si schéma vaccinal complet)

    Avant de passer l’épreuve pratique, tout candidat doit impérativement suivre et valider un stage et une formation de niveau 2 aux gestes et soins d’urgence (AFGSU2).

    Description et préparation de l'épreuve théorique

    L’épreuve théorique est une épreuve écrite et anonyme, d’une durée d’une heure. Elle comporte dix questions permettant de tester les connaissances du candidat sur les contenus du programme défini par l’arrêté du 13 mars 2006.

    Le candidat peut se préparer à l’épreuve théorique via les documents suivants :

    Modalités du stage

    Le stage comprend la réalisation de 40 prélèvements de sang veineux ou capillaires dont 30 au pli du coude, effectués sur une période de 3 mois maximum.

    Il se déroule sous la direction d’un maître de stage dans :

    • le service d’un établissement public de santé ou d’un établissement de santé privé d’intérêt collectif ;
    • un centre d’information, de dépistage, de diagnostic des infections sexuellement transmissibles ;
    • un établissement de transfusion sanguine ou un laboratoire de biologie médicale.

    Il appartient au candidat de trouver son lieu de stage et de communiquer les dates et lieu de stage au moment du remplissage du formulaire d’inscription. Une fois ces informations apportées, une convention de stage pourra alors être signée entre le stagiaire, le maître de stage et Croix-Rouge Compétence. Un carnet de stage lui sera également adressé.

    Pendant le stage, devront être notés sur le carnet, les dates des séances auxquelles le candidat a participé et le nombre de prélèvements effectués par séance, mais également les grilles d’évaluation intermédiaires et finales.

    Déroulé de l'épreuve pratique

    L’épreuve pratique doit être effectuée dans un délai de 2 ans après la fin du stage et consiste à effectuer devant un jury, trois prélèvements sanguins dont deux au pli du coude.

    Conditions de succès aux épreuves

    Pour être admis aux épreuves et recevoir le Certificat de Capacité pour Effectuer des Prélèvements Sanguins (CCEPS), le candidat doit :

    • épreuve théorique : obtenir une note égale ou supérieure à 12/20 qui permet l’admissibilité au stage ;
    • stage : obtenir la note égale ou supérieure à 12/20.
      En cas d’échec, le candidat est autorisé à faire un nouveau stage dans la limite d’une fois.
    • épreuve pratique : obtenir la note égale ou supérieure à 12/20.
      En cas d’échec, le candidat peut se présenter à nouveau à l’épreuve pratique, dans la limite d’une fois. Cependant, à l’issue de cette deuxième présentation à l’épreuve pratique, le candidat perd le bénéfice de la validation de l’épreuve théorique et du stage et il doit recommencer l’ensemble des épreuves en vue de l’obtention du Certificat de Capacité pour Effectuer des Prélèvements Sanguins (CCEPS).
      Le certificat de capacité autorisant à effectuer les prélèvements sanguins dans un laboratoire, dans un service d’analyses de biologie médicale, au domicile du patient ou dans un établissement de soins privé ou public ne sera délivré qu’à l’issue de l’épreuve pratique validée et de la vérification de l’obtention de l’AFGSU 2.

    Je m'inscris à une épreuve d'accès au CCEPS

     

    RGPD(Nécessaire)

    Je souhaite

    Dans le domaine de :

    dans la région de