Formation SST - sauveteur secouriste du travail
Le 29 novembre 2022

Sauveteur secouriste du travail : un rôle clé pour assurer la santé et sécurité au travail des salariés

Mickaël travaille en tant que chef d'équipe des moyens généraux au sein de l’institut de formation Croix-Rouge Compétence d’Alençon. Il s’est prêté au jeu de l’interview pour nous parler de son expérience en tant qu’apprenant ayant participé à la session de formation à la fonction de Sauveteur secouriste du travail (SST).

Pourquoi avoir suivi la formation de sauveteur secouriste du travail ?

Le responsable des ressources humaines de l’institut m’a proposé de me former à cette fonction. Ayant déjà été formé à la fonction de sauveteur secouriste du travail dans le passé, j’ai accueilli cette proposition avec enthousiasme. Étant notamment chargé de la maintenance des bâtiments et des véhicules, ce rôle est en effet très complémentaire à mes missions au quotidien. Grâce à ces compétences, je suis en capacité de porter les premiers secours à toute personne victime d’un accident du travail. Je suis aussi impliqué pour prévenir les risques professionnels au sein de l’institut.

Deux formations pour les sauveteurs secouristes du travail : une formation de certification et une formation dite de recyclage

J’aurais pu suivre la formation dite “de recyclage” : le maintien et actualisation des compétences du sauveteur secouriste du travail (MAC SST).

Cependant, le délai de deux ans de validité de mon certificat SST était dépassé. J’ai donc participé à la session de formation Intervenir en tant que sauveteur secouriste du travail (SST). 

Et finalement, je m’aperçois que ce n’est pas plus mal : on oublie vite sans pratiquer ! Et ne pas pratiquer, c’est quand même bon signe : ça veut dire que la structure employeur préserve bien la santé et sécurité au travail de ses salariés. En réalité, deux ans, c’est long ! Je suis satisfait d’avoir pu suivre la formation complète, cela m’a permis de passer en revue les fondamentaux.

Une dynamique de groupe très appréciée !

J’ai participé à une session dite “en inter”, ce qui signifie que le groupe était composé de 5 salariés travaillant dans différentes entreprises : société spécialisée dans l’élagage, entreprise de l’agro-alimentaire, société de surveillance et sécurité, structure culturelle spécialisée dans la dentelle d’Alençon… La plupart, comme moi, se formaient pour assurer ce rôle au sein de leur entreprise. Le vigil, quant à lui, avait une obligation de formation liée à sa fonction. Les profils étaient variés, chacun avait un quotidien très différent. J’ai particulièrement apprécié la dynamique du groupe et la richesse des échanges.

Sécuriser l’environnement de travail, prévenir les risques et porter secours

La formation s’est déroulée sur deux jours consécutifs et une partie pratique était proposée sur la deuxième journée. 

A l’issue de cette formation, nous sommes capables de jouer un rôle préventif

  • porter une attention permanente à l’environnement des collègues,
  • identifier tout ce qui peut générer des dommages,
  • participer à l’instance de signalement des risques au sein de la commission santé sécurité et conditions de travail (CSSCT),
  • proposer et élaborer des solutions pour régler les problématiques.

Nous avons bien sûr un rôle de secourisme et nous sommes formés pour mettre en place ce que l’on appelle le PREFAS : protéger, examiner, faire alerter et secourir.

Nous sécurisons l’environnement d’intervention tant pour la victime que pour le reste des salariés et pour nous en tant que SST. Il est important que personne ne soit en danger. Nous identifions les problématiques de la victime : plaies, état de conscience, besoins spécifiques… Nous nous assurons que l’alerte a été faite pour faire venir les premiers secours. Enfin, jusqu’à l’arrivée des pompiers, nous assurons les gestes de premiers secours en les adaptant à la situation : arrêt cardiaque, brûlure, chute…

Une formation de grande qualité par une formatrice experte et passionnée

La force de cette formation réside dans la capacité de notre formatrice à nous mettre dans des situations pratiques très réalistes. Cela nous permet d’être en immersion totale et de bien éprouver toutes les connaissances théoriques en les mettant en application.

Comme je l’ai dit, nous étions d’horizons très divers et cela a engendré beaucoup de questions très pratico-pratiques et spécifiques. Chacun vient avec des situations qu’il a pu déjà vivre. Chaque question a trouvé une réponse adaptée. 

J’avais déjà suivi cette formation avec la formatrice de la session. Je dois reconnaître que son expertise est de grande valeur.

“On est jamais à l’aise quand on tient ce rôle sauf si c'est son métier premier.”

Mickaël Gauthier, technicien des services des moyens généraux

Grâce à cette qualité de formation, on se rééquilibre au niveau connaissances, on comble les lacunes, on acquiert les bons réflexes et on sait comment agir face à une situation d’urgence.

Actualités

Je souhaite

Dans le domaine de :

dans la région de