anna_pansement

Devenir accompagnant en gérontologie

Quel est le rôle d’un accompagnant en gérontologie ?

L’accompagnant en gérontologie travaille au sein des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD). Il fait partie d’une équipe pluriprofessionnelle. Il exerce auprès des personnes âgées dépendantes, sous la responsabilité de l’infirmier coordinateur. Il a un rôle à mi-chemin entre celui de l’aide-soignant et l’agent de service médico-social. Il est formé pour assurer une prise en charge adaptée à la gériatrie.

Son rôle est d’assurer un environnement propice au bien-être de la personne âgée dépendante. Son intervention consiste à prendre soin au quotidien du résident en EHPAD, en tenant compte de ses besoins en soins et de son projet de vie

Il dispense des soins dits préventifs, c’est-à-dire visant à éviter la survenue d’une maladie et curatifs, afin d’accompagner la guérison du patient. Il intervient pour maintenir et restaurer l’autonomie, le confort, le bien-être et l’hygiène de la personne âgée. Il l’accompagne dans le maintien d’une vie sociale.

Il est garant de la sécurité de la personne âgée, il assure la surveillance

Il accompagne la personne âgée dépendante dans les actes de la vie quotidienne, en s’adaptant à son niveau de dépendance.

Quels sont les prérequis pour devenir accompagnant en gérontologie ?

Pour devenir accompagnant en gérontologie, il faut : 

  • avoir un niveau B1 du CECRL de la langue française,
  • être à jour d’une vaccination conforme à la réglementation en vigueur en EHPAD,
  • avoir effectué un stage ou déjà travaillé au sein d’un EHPAD.

Quelle formation faut-il suivre pour devenir accompagnant en gérontologie ?

La formation au métier d‘accompagnant en gérontologie est obligatoire pour exercer la profession. 

En combien de temps peut-on devenir accompagnant en gérontologie ?

La formation au métier d’accompagnant en gérontologie dure 399 heures dont 294 heures en centre et 105 heures en stage

Quelles sont les qualités requises pour devenir accompagnant en gérontologie ?

L’accompagnant en gérontologie doit développer des qualités relationnelles pour pouvoir faire le lien entre le résident, la famille et l’EHPAD.

Pour devenir accompagnant en gérontologie, il est important d’être doté de qualités humaines et relationnelles afin de construire une relation de confiance avec les personnes : 

  • être capable d’écoute et de compréhension,
  • faire preuve d’empathie, de respect et de dignité dans ses relations,
  • faire preuve de patience et de tolérance,
  • pouvoir communiquer de manière claire et précise.

Il est aussi important d’avoir certaines qualités organisationnelles : 

  • faire preuve d’autonomie et être capable d’initiatives,
  • avoir un sens de l’organisation et être capable de prioriser,
  • faire preuve de réactivité et de réflexivité,
  • avoir une bonne capacité d’adaptation.

L’accompagnant en gérontologie travaille au quotidien auprès de personnes traversant des situations de vie pouvant être émotionnellement difficiles. C’est pourquoi il doit être en capacité de prendre du recul sur ces situations en maintenant une distance professionnelle adaptée.

Il est rigoureux pour mettre en œuvre et respecter : 

  • les modes opératoires et des protocoles en vigueur dans les établissements,
  • les standards de qualité de l’établissement, 
  • les règles d’hygiène et de sécurité,
  • les mesures de prévention des risques professionnels. 

Enfin, l’accompagnant en gérontologie doit être en bonne condition physique car il est amené à travailler souvent debout avec un rythme de travail soutenu.

Dans quel milieu les accompagnants en gérontologie travaillent-ils ?

L’accompagnant en gérontologie intervient au sein de maisons de retraite médicalisées et d’établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD).

Les formations liées

Je souhaite

Dans le domaine de :

dans la région de