Louise Zaragoza se forme au métier d'assistante sociale
Le 05 janvier 2023

Assistant social : placer l’humain au cœur de notre travail

Louise Zaragoza est actuellement en formation au métier d'assistante sociale. Elle nous partage sa vision du métier et son expérience de formation au sein de l’institut Croix-Rouge Compétence de Limoges.

Des qualités d’écoute nécessaires pour mener à bien ses missions

Les missions de l’assistante sociale sont très variées, cela dépend du lieu d’exercice, du service auquel on est rattaché, et surtout des personnes avec qui et pour qui on travaille. 

Mais la mission la plus importante de toute assistante sociale est de bien écouter pour accompagner au mieux les personnes. Chacun a des parcours de vie différents. L’assistante sociale effectue une mission de soutien, qui passe d’abord par l’écoute, pour les orienter vers les démarches les plus appropriées. Pour renforcer nos capacités d’écoute, nous apprenons par exemple des techniques d’entretien spécifiques, qui nous permettent de mieux construire une relation d’accompagnement.

Apprendre à travailler en équipe

Un des points forts de notre formation est que nous avons une promotion étudiante à taille humaine, ce qui nous permet d’avoir un véritable esprit de groupe et de nous soutenir mutuellement pendant la formation. Nous pouvons également bénéficier d’un encadrement pédagogique très important, grâce à une équipe de formateurs très impliquée. Une référente de promo nous suit sur l’intégralité de notre formation. Ce suivi individualisé nous aide beaucoup dans la construction de notre projet professionnel.

Tout au long de ma formation, j’ai développé de fortes capacités à travailler en équipe, et cela est indispensable pour mon futur travail. En effet, l’assistante sociale est amenée à s’adresser à des publics très différents. Elle doit aussi mobiliser des connaissances dans des champs d’activités variés, et pouvoir travailler avec d’autres professionnels pour répondre au mieux aux demandes des personnes suivies.

Une formation très professionnalisante

Nous travaillons sur des cas d’études concrets qui nous permettent de mettre en œuvre les savoirs et compétences que l’on acquiert. Nous pouvons surtout transposer cela directement dans le milieu professionnel, et pour une partie importante de la formation – la moitié environ, soit 52 semaines – se déroule en stage en entreprise. Il est également possible de suivre la formation en apprentissage, et ce dès la 1ère année. Cette possibilité est extrêmement intéressante car elle permet aux étudiants de financer leur formation tout en percevant un salaire. Au-delà des aspects financiers, cela permet d’avoir une expérience très riche en étant complètement immergé dans un environnement professionnel.

Un métier en perpétuelle évolution

Le métier d’assistante sociale évolue sans cesse et de nouveaux enjeux apparaissent. Par exemple, la dématérialisation de nombreuses démarches complique la compréhension des usagers. Cela a pour conséquence de réduire leur autonomie quand il faut réaliser une démarche administrative. L’assistante sociale doit pouvoir ainsi être facilitatrice quand les outils évoluent, pour effectuer au mieux ses missions. 

Ensuite, l’augmentation de la précarité de nombreuses personnes est aussi un facteur qui va impacter considérablement notre métier. Je sais que je m’engage dans un métier difficile, et que chaque jour portera ses propres défis. Et c’est aussi l’intérêt de ce métier : mettre l’humain au centre de notre travail. Certes, ce n’est jamais simple, mais ce n’est jamais linéaire et rébarbatif non plus ! Toutes les rencontres que l’on peut faire sont très enrichissantes.

Quel souvenir garderez-vous de votre formation chez Croix-Rouge Compétence ?

Ce sera celui de ma promo. Après 3 ans à la fac où j’étais noyée dans la masse, j’étais heureuse de me retrouver dans une promotion à taille humaine de 35 étudiants. On a pu traverser de nombreuses choses ensemble, des doutes, des épreuves… Cela a permis de créer des liens très forts entre nous, une véritable camaraderie, et de vrais échanges avec les formateurs.

La formation d’assistant social est exigeante et difficile, mais ça en vaut la peine et surtout cela nous permet d’accéder à un métier très enrichissant !

Actualités

Je souhaite

Dans le domaine de :

dans la région de